Annual Volumes

Status of Women in Politics: in Lebanon and the Arab World

On the Nature of Politics (Illia Harik)

"On the Nature of Politics" is a short essay focusing on politics as a behavioral phenomenon which manifests itself all levels in society, not the state alone. Politics is defined in his essay as the subject leadership and domination which involve exploitation of others and of managing dependency. There is politics wherever there is a question of management of influence relationship among two or more persons. We recognize political relationships from other relationships among people by the incident of influence and power. Power has a price. We rarely encounter in the study of politics an examination of this price. In this paper, we maintain that it is important to define that price in legal terms and legitimize it in order for us to be able to draw a line between what is corrupt political behavior and what is legitimate and acceptable compensation for effort expended. Finally, attention is drawn to the tact that politics is a competitive activity wherever it is manifested. In some cases the competition is settled by rough means and coercion and that we call despotism and in others by peaceful and regulated means according to the law, and that is democracy.

Women's Rights: Concepts and Practice (Chafic Masri)

This article addresses the legal development of women‘s rights as supervised and undertaken by the united nations. It also deals with particular ethical, social and religions question relating to women's rights. The objective of the study is to emploize the centrality of women's rights in relation to rights to development, adequate housing, eliminating poverty, etc… Progress toward achieving these objectives will depend on the liberation of man a liberated society.

Women's Culture as a Vehicle for Change (Bouthaina Shaaban)

This paper dwells on Arab women’s valuable participation during times of war and peace and on how this participation is either ignored or marginalized. Like women the world over, Arab women always played a significant role during times of national crises only to be sent back to their women’s quarters once the crises were over. Despite this fact Arab women were able to created a very rich culture that is slowly but steadily translating itself into significant political gains which might transform women destiny. They focused their efforts on excellence in literature, education and culture with the objective of translating their achievements to real political power whenever the opportunity arises.

`Genetic Revolution and Gender (Ahmad Moghrabi)

The ongoing genetic resolution is likely have a bearing on the increasingly active and changing women's movement. It looks as if this science is pushing the women's care towards a new frontier. One such frontier is the prenatal genetic screening. This, in turn, is raising hopes and fears depending on the recurrence of eugenic experiences and drawing on the cumulative experience with prenatal genetic tests, including gender pre-selection of tile embryo. This will eventually open new horizon in issues pertaining to gender.

Jurisprudence and women : Reformist and Traditional (Radwan El Saïd)

Jurisprudence began to address Muslim women's issues on the basis of the sharia; they have reformed the personal statute system while adopting both to the text and to social change. Based on jurisprudence, they were able to go beyond customs and popular traditions, considered by some jurists as contradictory to the texts. Modern interpretations of the text, however, fell short of overcoming central unsolved questions. In fact, changes have occurred in the l930s drawing the revivalist jurisprudence closer to issues of identity, thus weakening the reformist trend. This led to an increasing adherence to the literal meaning of the text. It has also prevented change and halted the development of jurisprudence in women’s issues. In recent decades, some, sort of balance between the two trends has been more visible.

Limits of the Classic Jurisprudence Discourse on Moslem Women (Mohamed Haddad)

Traiter du statut de la femme dans le discours jurisprudentiel islamique classique revient le plus souvent à s'engouffrer dans une de trois approches la première est une approche Polémique. Certes la polémique est incontournable pour faire avancer l'état de l‘opinion générale, mais elle ne peut s’ériger en une méthode d’analyse, abstraction faite de la pertinence des positions défendues. La deuxième est une approche ségrégationniste qui postule qu’un groupe culturel ait pu échapper à un phénomène donné ou, au contraire, qu'il soit le seul à ne pouvoir y échapper. La troisième est une approche mécaniste qui réduit la pensée au conditionnement social. Pourtant le problème de la femme dans les cultures monothéistes est un problème qui doit être analyse dans le cadre des structures de ces cultures. Car le statut de la femme pose un problème plus général, celui, dune part, de dissocier radicalement la politique et le culte, et d'autre part, de passer dune herméneutique à une épistémologie de droit permettant l'émergence d'un concept abstrait de la personnalité juridique.

Women and Public concerns: Interpreting Surveys and Studies (Melhem Chaoul)

Cette recherche se propose d’évaluer à travers quelques sondages d’opinion réalisés en 1995 — 1996 la situation de la femme au Liban au niveau de l’activité politique et ses rapport à l'espace public. Trois axes de recherches ont été retenus: La femme et les partis politiques, la femme dans les instances décisionnelles et ses opinions et attitudes vis à vis du système politique (sa pratique des élections). Si la structure socio-politique libanaise offre à la femme "deux portes" pour accéder aux allées du pouvoir, l’une - celle des structures traditionnelles - s’avère fort étroite et les dimensions de l’autre - celle des institutions démocratiques - sont tributaires de l'état général des libertés dans l'ensemble du pays. Devant cette exclusion, elle se trouve tentée (momentanément’?) par l‘ action sociale et humanitaire.

Women in the Lebanese Parliament 1992-1996 (Marguerite Helou)

The 1992 and 1996 parliamentary elections in Lebanon witnessed two major events. The first was the relative increase in the number of women candidates in comparison with prewar elections. The second was the election of three Women in each of these electoral campaigns. Relying mainly on interviews conducted with the female candidates and their published speeches and programs, the research investigates the factors that encouraged wore women to run for parliamentary elections and these at work in shaping the female political elite in the Lebanese legislature. One of the major conclusions of this paper is that the presence of a new female elite in the Lebanese parliament cannot be considered as an indicator of change and modernization; it is rather a consecration of tradition.

The Indifference towards the Absence of Women in Lebanese Politics (Mona Fayad)

Cet article présente I’essentiel des idées, discussions et papiers qui ont été exposés durant le workshop concernant "la participation de la femme libanaise à la vie politique". L’article se divise en 2 parties: la première expose et discute le résumé d’une étude sur le terrain, qui décrit le rôle des femmes et celui des hommes ainsi que leurs attributs. La deuxième présente les expériences des femmes dans le domaine public (comme individu et comme actrice d ans les institutions syndicales, politiques et autres) dans le but de relever les obstacles qui entravent l’activité féminine dans le domaine politique. L'étude conclut que la société libanaise ne se pose pas le problème de la participation de la femme dans le domaine du politique avec insistance.

Lack of Girl's Political Role in Children's Books (Fadia Hoteit)

Cette recherche a pour objet de déceler l‘importance de l’effet du variable "genre" dans la culture patriarcale dominante, telle qu'elle s’exprime dans les contes enfantins. Elle démontre à travers une analyse détaillée des textes des contes selon la méthode de GREIMAS, la stratégie de cette culture d’encercler les deux sexes dans des rôles sociaux "complémentaires" en ce sens que l‘un doit se faire éclipser quand l'autre s’affirme, ou que chacun d’eux doit se contenter d'un champ d’action propre vu les différences d’aptitude et d‘aspiration insurmontables. Cette stratégie consiste en des mécanismes latents et parfois inconscients (surtout qu'ils sont adoptés par les auteurs de deux sexes) mais toujours subtils, qui agissent pour éloigner les filles du domaine dit politique, et se révèlent par des procédures différentes.

Women, City and Politics: The Case of Sidon (Noha Bayoumi)

Les femmes avaient – elles un rôle politique à Sidon dans les années cinquante et soixante ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré 13 femmes et 5 hommes et l'objectif de cette enquête était , au premier chef, de définir le rôle politique des femme à partir de leur vécu, c’est en s'appyant sur trois paramètres (la cité, les institutions pédagogiques et sociales et les partis politiques) que nous avons découvert un climat favorable à l'épanouissement de la femme sur tous les plans, on a discerné une complémentarité entre ces paramètres, créant un espace public riche sur le plan culturel et politique, ouvert sur l'altérité, le différent, incontestablement pour la mixité et le dialogue. Cette atmosphère a favorisé les changements des valeurs et la femme n’y était pas loin. Constat confirmé par notre enquête qui nous a permis de distinguer de nouvelles formes d’existence pour la femme, engendrant un rôle politique différent et loin d’être classique. La politique pour elles c’est une attention aux autres, une présence assidue sur le terrain permettant de lier étroitement l'action et le verbe, et elle n'est pas séparée de la représentation de la vie quotidienne. Dans cette perspective, il importe de changer la définition classique de la notion de politique qui exclut l'expérience vécue des femmes. On ne peut faire abstraction de leurs activités concrètes.

Political Behavior of Lebanese Youth in the April 1996 Crises (Anissa Al Amin)

Le politique est pris ici dans sa dimension horizontale et se rapporte aux relations inter subjectives au sein de la cité et sur la scène publique. Ce politique trouve son sens dans la prédominance de l'affection, même de la tendresse envers l’autre (les déplacés du Sud du Liban); et sa forme dans le haut degré d'organisation entre les jeunes venus de toutes parts ci travaillant comme un corps organique où le "Je" et le "tu" se fusionnent dans cet être ensemble, dans le présentisme d'un “nous” communautaire dont les rituels effectués et les emblèmes affichés déclarent un état de relance trouvant dans la symbolique nationale sa condition première et définitive.

Political Rights Between Inactivation and Attempts at Change (Rokia Mossadaq)

Le début des années quatre vingt dix a été annonciateur des prémisses de l'insertion des potentialités féminines dans un processus commandé par l’aspiration d'être en possession réelle de leurs droits politiques reconnus par la constitution. Et ce en enrichissant les droits politiques octroyés par des droits politiques revendiqués. Cependant la distorsion entre ces aspirations et la pratique des acteurs politiques persiste. L'interaction entre la volonté des potentialités féminines et celles des partis et gouvernants en vue d'une redynamisation, juridique ou volontaire, des droits politiques s'impose. Cette interaction nécessite pour les premières l’approfondissement de leur projet politique, en s’armant d'une vision non seulement stratégique mais aussi tactique, tandis que pour les seconds elle exige l'engagement dans un processus de redynamisation des droits politiques de la femme.

Additional Info

  • Volume: IV
  • ISBN: NA
  • Editorial Committee: Noha Bayoumi, Mona Khalaf, Mona Fayad, Farid el-Khazen
  • Year: 1997-1998
  • Pages: 485
  • Publisher: Lebanese Association of Women Researchers

Please publish modules in offcanvas position.